ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
MAROC CELEBRITES 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo

I

 
IBDASSAID HASSAN [ Tiznit 1967 ] 
chanteur et représentant contemporain de la chanson berbère marocaine moderne. Au début des années 1990, Idbassaid rencontre Ammouri Mbark, grand nom de la chanson berbère marocaine. Elle marque un tournant décisif de sa carrière ; il fait plusieurs tournées avec lui en Europe, et collabore à l’enregistrement d’un de ses albums. Il allie et affine la musique berbère traditonnelle et moderne où il incorpore des instruments contemporains tels que la batterie, la basse, la guitare, en plus des instruments traditionnels de ce genre musical : le violon monocorde, le ribab, et le banjo berbère, le lohtar. 
 
Discographie 
 
** Chahwa 2006  
** Litchine  
** Hommage à Raïss : Saïd Achtouk  
** Siyh a tawnza  
** Hommage à Haj Belaïd  
** Gnawa : Samaoui  
** Hommage au grand artiste : Ahmed Amentag  
 
IBN ABI ZAHR Al Fassi [? - Après 1324] 
Historien. Il écrivit une histoire des dynasties du Maghreb et de la ville de Fès. 
 
IBN AGIBA EL HAJJOUJI Ahmed .....[ Agibch 1747 - Beni Salmane 1809] 
Grand savant, célèbre soufi et penseur. Ses ancêtres habitaient Ceuta Qu'ils Ont quitté en 1414, après l'occupation de cette ville par les Espagnols, il vient S'installer Parmi la tribu Anjra. Après ses études à Ksar-El-Kebir, Tétouan, Puis à l'université Qaraouiyine de Fès, il revient, en 1788, à Tétouan où Il a commencer a donner des cours. Suivant la voie soufi, Il a exagèré sa propre mortification et sera emprisonné. Après sa libération, il continua a attirer les gens de la région de Tétouan. Erudit, il est l'auteur de dizaines d'ouvrages en matières de religion et de soufisme. 
 
 
IBN BATTOUTA : [Tanger 1303-1377] 
Voyageur. Son livre écrit par le fils secrétaire Mohamed El Kilbi est très connu: Ajaibi Touhfat L'L Noudhar fi Gharaibi 'Amsare wa' L'Asfara. IL a entamé un pélerinage à la Mecque en 1325 [Grego. ] En traversant l'Afrique du Nord et l'Egypte, et passant par la Syrie et la Palestine. Après la Terre Sainte, il visite l'Irak et l'Iran, revient à la Mecque, visite l'Arabie du Sud et le Golf Persique, retourne à La Mecque, l'Egypte et la Syrie. APRES AVOIR Traversé l'Asie Mineur, il arrive en Crimée, puis, accompagne un Grecque Prince Pour visiter Constantinople et de là il se dirige vers la Volga, traverse l'Ouzbékistan, arrivent à Boukhara, passe en Afghanistan et arrive en Inde. Il reste Juge Pendant deux ans à Delhi, IL a ensuite accompagné Une ambassade se dirigeant vers la Chine, mais s'arrête aux Îles Maldives, rejoint Cilan, le bangal, Les limites de l'Inde et arrive jusqu'en Chine [Ziton et Canton]. Il traverse ensuite Soumatra et revient en Arabie. Il entame Une deuxième visite de l'Iran, la Syrie et l'Irak et après un quatrième pélerinage à la Mecque, il retourne en 1349 à Fès en traversant l'Afrique du Nord. Il se dirige ensuite à Grenade et fait Un dernier voyage à Toumboktou en 1352 à 1354. 
 
IBN El BANNA Ahmed [ Marrakech 1256 - idem 1323 ] 
Mathématicien, Astronome et Astrologue. Se Distingue Par ses Nombreux Astronomiques Traités, Plus particulièrement Ceux Concernant l'astrolabe. Le chercheur Abdellah Guennoun Une Cité 85, de ses ouvrages [voir son article en arabe «Ibn El Banna el Adadi" n ° 11 et 12 de la revue "Al Bahth al ilmi" déc 1967. 
 
IBN TACHFINE [ 1009 - 1106] 
Premier souverain de lq dynastie berbère almoravide. Il fonda Marrakech en 1062, et régna de 1061 jusqu'à sa mort en 1106 , sur l'Empire de Marrakech , s'étendant sur le Maroc , la Mauritanie , une partie du Maghreb jusqu'à Alger , une partie du Sénégal , et une grande partie de l'Espagne et du Portigal . A l'appel des princes musulmans d'Espagne , pour les aider contre Alphonse VI de Castille , il débarque en juin 1086 en Andalousie où il inflige le 23 octobre , une sévère défaite à l'armée chrétienne à Sagrajas ( Zallaqa ) . Il sera rappelé une seconde fois en 1089 , mais cette fois , il s'empare de Grenade , Almeria , Badajoz , et Séville . Au Portugal , il arrive jusqu'à Lisbonne . En 1102 , il conquière Valence et la partie septentrionale de l'Andalousie et arrive jusqu'à la vallée de l'Ebre . Son épouse Zineb El Nafzaouiya , une zénète , très intelligeante et d'une grande beauté , est aussi célèbre que lui . 
 
 
 
IBN TOUMERT Mohamed [Igilli 1078 - 1130] 
Mahdi des fondateur du mouvement almohade Au début du XIIe siècle et réformateur, Almohades berbère. Il est de la Tribu Harga du Groupe Masmouda. Dès sa jeunesse, il aimait l'étude et recherchait la science. Il part à Marrakech Puis à Cordoue et s'embarque vers Alexandrie. Il fait son pélerinage à la Mecque et Médine et s'attarde là-bas pour étudier. Ensuite il part en Syrie Puis en Irak oü il va subir l'influence des idées théologiques achâarites d'Al Ghazali et du chi'isme. Après son retour au Maroc vers 1116, il Attaqua Le dogme malékite almoravide du régime. Il organisa depuis le Haut-Atlas à Tinmal, vers 1125, Une communauté militaire et religieuse en se proclamant Mehdi. Il enseigna à son disciple Abdelmoumen Le Dogme des almohade sur l'Unicité divine. L "Etat almohade ne sera qu'après Constitué Une vingtaine d'années de sa mort, et englobera tout le Maghreb et l'Andalousie pendand près d'un siècle et demi. 
 
IBN YASSINE ABDELLAH [ Tiznit ? - 1059 ]. 
Chef spirituel des Almoravides . Leader , prédicateur et fondateur spirituel de la dynastie berbère des Almoravides ( 1055 - 1144 ) . De retour de la Mecque en 1035 , Yahyia Ibn Omar , un des chef des Lemtouna ( Hommes voilés ) , tribu berbère des Sanhaja , lui fit appel pour introduire l'Islam dans les tribus . Repoussé au début , il fonda un Ribat ( Sanctuaire ) sur l'île de Tidra , probablement en Mauritanie ou au Sénégal . Sur cette île il a commencé à formé une armée de moines guerriers : Al Mourabitoune , pour convertir les tribus . Il mourut au combat , en attaquant l'émirat de Barghwata , considérée alors comme hérétique par les Almohades .  
 
IBRAHIM MOULAY ABDELLAH [Proximité de Tamesloht Le 20 août 1918-Casabanca Le Sept 11. 2005] 
Politicien, nationaliste, penseur et universitaire. Né le 24 août 1918 à proximité de Tamesloht, il est connu Comme personnalité singulière du nationalisme démocratique marocain et un des signataires du Manifeste de l'indépendance en janvier 1944. Après ses études au Maroc il suivit des cours à la Sorbonne, retourne au Maroc en 1949 et dirige l'organisation Au début des cellules ouvrières au sein de la confédération CGT du Maroc. Il Est Parmi les membres fondateurs de l'Union Marocaine du Travail [UMT]. Il est Emprisonné de 1952 à 1955, après les événements sanglants de Casablanca. Après la fin du Protectorat français au Maroc, il est chargé du portefeuille de l'information Puis du Travail, Dans deux Gouvernements successifs. En décembre 1959, Mohammed V le nomma Premier Ministre. Il dirige alors un Gouvernement fortement marqué à gauche, avec Abderrahim Bouabid à l'Economie et aux Finances. Son expérience N'a Duré que dix huit mois. Il se retite pour Donner des cours à l'université et publie Deux ouvrages en arabe: "L'Islam à l'horizon 2000" et "Résistance dans la tempête». Jusqu'à sa mort il reste homme Principes de, Fidèle a lui -même. 
 
Idriss 1er [788-793] Fondateur de la dynastie Idrisside au Maroc. L'Etablissement des Oméiades, Puis des Abbassides en Orient se fait au détriment des descendant du Calife Sidna Ali, gendre et cousin du Prophète. A plusieurs reprises les Alides se révoltent, et Chaque fois battus ils seront, Notamment à Fekh (près de La Mecque) en 787. L'un deux, Idriss Ben Abdellah, parvient à s'enfuir au Maroc, accompagné de son affranchi Rachid. Il s'installe à Oulili [Volubilis] Ou il est bien acceuilli par les Awraba Qui le Souverain et proclament Imam en 788. Il Fonde Alors un royaume Qui s'étendait sur tout le Maghreb septentrional, de Tlemcen à l'Océan Atlantique. Empoisonné par un émissaire des Abbassides de Bagdad, il est enterré au pied du Jbel Zerhoune [Moulay Driss Zerhoune]. Depuis, il est devenu le Saint nationale du Maroc. Son fils Idriss II le remplacera. 
 
Idriss II [791-828] Deuxième Souverain Idrisside (Idriss al Azhar), pour le distinguer de son père, (Idriss Al Akbar). Né à Oulili [Volubilis] en aout 791, Rachid devient Régent de 793 a 802. Yazid Ben Ilyas, nouveau Régent, fit proclamer Idriss I au début de 803 A 11 ans révolus. Oulili devenant trop petite, Fès Fonda ILS, sa nouvelle capitale, surtout après l'arrivée des partisants venus de Tunisie et de l'Andalousie, Il mourut en 828, et été enterré à Fès al, dont il Deviendra Jusqu'à aujoud'hui Le Grand Patron. 
 
IDRISSI BAHIJA Première chanteuse sur l'écran de la Télévision marocaine en 1958. Sa première chanson Était «Andi Whida" composée par Mohamed Ben Abdesslam. Au Caire, elle a chanté pour des grands musiciens Comme Senbaté Riad, Mohamed El Mouji, Ouadie Essafi et Najib Rezk. Elle a aussi chanté des compositions de Son Mari Abderrahmane El Kardoudi et du grand chanteur-compositeur Ahmed El Bidaoui. Le nombre de ses productions s'éleve à 145 chansons. 
 
IDRISSI Mohamed : [ Ceuta 1100-1166] 
Géographe, Voyageur pharmacologue al. Après des études à Cordoue, des vayages en Afrique du Nord, en Asie Mineure, en Espagne et en France, IL FUT appelé en Sicile par le roi Roger II pour Lequel il réalisa Une mapemonde en argent, comportant La détermination des sept zones de latitude Où climats, la position des continents et des mers, Il rédigea ensuite un vaste ouvrage de géographie, intitulé: "Divertissement de Celui Qui Désire parcourir le monde" [Nouzhatu l'mouchtàq fi khtiràqi l'AFAQ. 
Al Idrissi, grand géographe du 12e siècle Avait ÉTABLI Une carte du monde alors connu, et un document Ce Qui fait longtemps Autorité, se Trouve Encore de nos jours, en Dans Bonne place Nombre d'expositions cartographiques internatonales Que le document FR TANT DE GRANDE Valeur Historique. 
 
IGGOUT ABDELHADI Grand musicien, chanteur et poète amazigh. Son groupe porte le nom "Izenzaren" [Rayons]. Parmi ses chansons: Immi Hanna et Dounit Kemmelt. 
 
ILGHI Ibrahim [ Iligh Le 8 aout 1910] 
Poète, homme de Lettres et juriste. Après la Période Où Il était un Enseignant à Marrakech, Rabat et Tétouan, il est nommé Conseiller à la Cour, Puis Procureur Général et en meme temps professeur à la Faculté de Droit. Après sa retraite il devient conseiller juridique. Il maîtrisait les sciences de la langue arabe, le fiqh et la poésie, AINSI q Les langues espagnole et française. IL a publié des études sur le souverain almohade "Abdelmoumene Ben Ali", "Khalid Ben Oualid", Ainsi que des ouvrages Comme "Histoire de la littérature arabe" et six recueils de poésie. IL a aussi traduit en arabe Plusieurs Poésies. 
 
IMANI ABDELLATIF [ Rabat 1941 - Décédé] 
Homme d'Etat. Après Rabat, IL a complétez ses études à Nancy entre 1959 et 1961, Puis il rejoint l'Ecole Nationale des Statistiques Economiques à Paris. Entre 1964 et 1966, il Était chef de division des Statistiques, Directeur du plan et des statistiques au Secrétariat d'Etat au plan. En 1969, il est Chargé de Mission Auprès du Premier Ministre, Puis chargé du Plan, du Développement Régional et de la Formation des cadres en 1972. 
 
IRAKI Ahmed [ Casablanca 1931] 
Après le lycée Lyautey de Casablanca, il rejoint la Faculté de Médecine à Paris et ce métier EXERCE Jusqu'en 1956, lorsqu'il A ETE appelé aux Affaires Etrangères pour devenir Chef de la Division des Organismes Internationaux et de l'Amérique. IL A ETE nommé Représentant permanent du Maroc à l'ONU Puis Directeur du Cabinet du Ministre des Affaires Etrangères Ahmed Balafrej. Après les services médicales à Casablanca, IL A ETE nommé Ambassadeur A Madrid Puis à Wachington. 
Nommé Ministre des Affaires Etrangères en 1965 et 1967 Puis Premier Ministre en octobre 1969. A partir du mois d'aout 1970, il est nommé Premier Ministre Chargé de l'Agriculture et la Réforme agraire. En 1974, il est de nouveau Ministre des Affaires Etrangères. 
 
IRAQUI Bouthayna Femme d'Affaires. Docteur en Pharmacie et Championne du Maroc en Jet-Ski en 1999. Titulaire d'un Doctorat en Pharmacie de l'Université de Chatnay-Malabry en 1983. Après sa propre pharmacie, elle investit Dans le secteur paramédical et orthopédique. En 2000, elle figure Dans le classement du Top 7 des entrepreneurs internationaux. en 2007 elle Prend La Présidence de l'Association des Femmes Chefs d'Entreprises au Maroc. 
 
ITRI Rachid  
 
Chanteur amazigh de la région du Souss, natif de Casablanca. Inscrit dans le mouvement du renouveau de la chanson amazighe (berbère), Rachid Itri avait l'ambition de faire une synthèse entre les rythmes traditionnels villageois et le style moderne. Cette fusion réussie a permis à Itri de trouver un succès certain au long de sa carrière artistique, principalement auprès des migrants originaires de la région du Souss et dans les principales villes du Maroc. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(c) BENNACEUR GHANNAM - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 20.01.2012
- Déjà 5834 visites sur ce site!