ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
MAROC CELEBRITES 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo

C

 
 
CHADID MERYEM [ Née à Casablanca ]. 
 
Astronome. Première femme astronome à fouler le sol de l'Antarctique. En mission dans le cercle polaire en 2006, elle installa un téléscope qui sert à mesurer le scintillement des étoiles , à la station Concordia, située au " Dome C " qui se trouve sur le plateau continental antarctique, distant de 1100 Km de la base française " Dumont d'Urville ". Elle a planté le drapeau marocain sur le continent de glace. 
 
CHAFIK MOHAMED [ Beni Ait-Saden 1926 ] 
 
Ecrivain , enseignant et penseur. Il entre en 1934 à l'école franco-marocaine à Bir Tam-Tam et en 1937 au collège berbère d'Azrou , puis au collège Moulay Youssef en 1942. Il est instituteur suppléant, puis professeur d'arabe et de traduction et enfin inspecteur principal au Ministère. Il fut appelé par le Roi Hassan II au Cabinet Royal, qui le nomme plus tard à la direction du Collège Royal et soutient en 1980 , son entrée à l'Académie du Royaume du Maroc où il fait un premier discours consacré à la berbérité. 
 
CHAMI AHMED REDA [ Né à Casablanca en 1961 ] 
 
Homme d'Etat et Ingénieur technocrate. Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur des arts et manufactures de l'École centrale Paris (1985) et d'un Master of Business Administration de la John E. Anderson Graduate School Of Management en 1989 à U.C.L.A (Los Angeles, États-Unis). Au cours de sa carrière, il a occupé plusieurs postes dont celui de directeur général de la Société Laitière Centrale du Nord au Maroc entre 1989 et 1991. Il a ensuite été directeur général de Microsoft North West Africa, au Maroc entre 1997 et 2001, puis Directeur régional Pays émergents, Microsoft South East Asia, à Singapour (2001-2003) et président de Microsoft South East Asia, toujours à Singapour (2003-2004). En juillet 2005, il devient directeur général du Groupe Saham, où il est responsable des services centraux et est en charge des projets de développement du Groupe et du suivi opérationnel de certaines filiales, notamment les assurances Essaada, Mondial Assistance et les filiales spécialisées dans les technologies de l'information. Le 15 octobre 2007, il est nommé ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies sous le gouvernement Abbas El Fassi. Membre du comité préparatoire du programme de l'Union socialiste des forces populaires (U.S.F.P), il est également vice-président de l'O.N.G Zagoura, vice-président de Maroc 2020, et vice-président de l'association les Bonnes œuvres du cœur. 
 
CHAOUI ABDELKADER  
 
Poète, essayiste et romancier. Parmi ses ouvrages : Une étude sur le salafisme marocain, Man qala ana et des romans: ** Dalil al Ounfouane **, ** Assaha Charafia **, ** Dalilou al Mada **, ** Kana wa Oukhtouha **. 
 
CHAOUI TOURIYA.......[ Fès 1937 - Casabalanca 1956 ] 
 
Aviatrice et première pilote d'avion au Maroc. Après des études à l'école " Dar Adiyel " puis à l'école " Al Najah ", elle obtient en 1949 un certificat en sténoghraphie. A l'Ecole d'Aviation de Tit-Mlil ( à 20 km de Casablanca ) elle obtient en 1951, sa licence de pilote comme première devant 41 élèves français. Elle était alors la plus jeune pilote licenciée du monde. La même année, elle survolat le Palais Impérial de Rabat et lança des fleurs et des voeux écrits, à l'occasion de la fête du trône. Elle a fait de même en 1955 à l'occasion de la 25 éme fête du trône. Le Club Royal d'Aviation fut fondé sur son initiative . Touriya Chaoui était aussi une grande nationaliste qui n'a pas cessé de défendre la cause de son pays et l'émancipation de la femme marocaine. En 1959 elle fut assassinée par des terroristes français à Casablanca. 
 
CHEBAA MOHAMED [ Tanger 1935 ] 
 
Artiste peintre. 
 
CHEFFAJ SAAD [ Né le 16 janvier 1936 ] 
 
Artiste peintre 
 
CHEKARA ABDESSADEK [Tétouan 1931- Décédé ] 
 
Grand musicien et chercheur. Issu d'une famille d'artistes. Son père était Professeur au Conservatoire de Musique de Tétouan, et lui même y était étudiant depuis 1947. Il a harmonisé ses recherches sur la musique andalouse, avec l'aide des grands maîtres tels que Ahmed Loukili, Berdai, Saidi, Nebkhout, Mohamed Larbi Temsamani. Il créa un orchestre spécialisé dans la musique andalouse et la musique populaire, qui a organisé des concerts dans les principales capitales du monde. Il a reçu des distinctions dans différents pays du monde  
 
CHEKROUNI NOUZHA [ Meknès 1955 ] 
 
Etudes secondaires au lycée Lalla Amina et études universitaires à Fès. Titulaire d'un doctorat 3ème cycle de la Sorbonne en 1983. Professeur universitaire à la faculté des Lettres à Méknès. Membre du Secrétariat régionale de l'U.S.F.P. à Meknès depuis 1987. Le 14 mars 1998, elle est nommée Secrétaire d'Etat auprès du Ministre du developpement social... chargée des Handicapés. Le 6 septembre 2000, elle est nommée Ministre délégué auprès du Ministre du Travail, de la formation professionnelle et du Développement social, chargée de la femme , de la famille, des enfants et des handicapés. 
 
CHERKAOUI AHMED [ Boujaad le 2 octobre1934 - Paris 1967 ] 
 
Artiste peintre. 
 
CHERKAOUI Mohamed  
 
Mohamed Cherkaoui est directeur de recherche au C.N.R.S et dirige le groupe d’étude des méthodes d’analyse sociologiques à l’université de Paris-Sorbonne. Il vient récemment de réaliser une grande étude sur la recherche en sciences sociales au Maroc ( 2008 ). Il a été nommé le 4 janvier 2010 membre de la Commission consultative de la régionalisation ( C.C.R ) par le roi Mohammed VI. Il est auteur de divers ouvrages de sociologie (« Les paradoxes de la réussite scolaire », Paris, puf, 1979 ; « les changements du système éducatif en France 1950-1980 », Paris, puf, 1982), il collabore également dans d’autres travaux de recherches (« Dictionnaire de la sociologie », Paris, Larousse, 1989 ; « Ecole et société. Les paradoxes de la démocratie », Paris puf, 2001). Il enseigne dans plusieurs universités. Ses travaux portent sur la sociologie des systèmes d’enseignement, la stratification et la mobilité sociale, la méthodologie et l’épistémologie des sciences sociales, ainsi que sur la théorie des mécanismes générateurs. Il a également consacré plusieurs travaux à la sociologie classique en publiant des ouvrages sur Emile Durkheim et Max Weber, notamment. Mohamed Cherkaoui est membre de l’Academia Europaea et de la European Academy of Sociology. Des notices biographiques lui sont consacrées dans plusieurs ouvrages de référence, particulièrement dans les prestigieux Who’s Who in the World et le Who’s Who in America. Mohamed Cherkaoui présente son ouvrage Le Sahara, liens sociaux et enjeux géostratégiques Date de parution : mardi 26 février 2008 LIBREVILLE, 26 février (Infosplusgabon) - Publié aux Editions The Bardwell Press, l’ouvrage est un essai qui n’a pas la prétention de réécrire l’histoire des liens entre le Maroc et le Sahara Occidental. Il a d’autres ambitions. Au-delà des principes juridiques qu’impliquent ces liens, il inscrit la controverse saharienne dans son contexte régional et international, éclaire les stratégies des acteurs et identifie les modèles de la théorie des jeux qui les sous-tendent. 
L’ouvrage rend également attentif aux effets géostratégiques pervers qu’une balkanisation de la région engendrerait. Il se propose aussi de situer la solution de l’autonomie des régions sahariennes dans le cadre du vaste chantier de réformes sans précédent que le Maroc a entreprises depuis dix ans et qui ouvrent de nouvelles perspectives politiques. Cette étude sociologique s’interroge surtout sur l’intégration politique, économique et sociale des populations sahraouies. Elle est si fondamentale, aux yeux de l’auteur, qu’il lui consacre la deuxième partie de l’essai. Il en éprouve la réalité et l’étendue en soumettant aux analyses les plus exigeantes toutes les données démographiques, économiques et sociologiques des quatre dernières décennies. 
Il constate aussi que l’intégration s’accompagne parfois de mouvements sociaux qu’il explique par une théorie d’inspiration tocquvilliennes. 
Mohamed Cherkaoui a de surcroît conduit une enquête qui porte sur près de 30 000 mariages au Sahara. Pour lui, en effet, l’échange matrimonial est dans ce contexte, l’indicateur le plus important du lien social. 
L’analyse de l’évolution du mariage depuis le milieu des années 1960 jusqu’à aujourd’hui conduit à des conclusions surprenantes et éloquentes. On peut toujours tenter d’ériger des murs et tracer des frontières artificielles, commente l’auteur de l’essai, on ne réussira pas à briser la volonté de vivre ensemble. 
 
CHERKAOUI Mohamed [ Oued-Zem 1921 ] 
 
Homme d'Etat. Aprés ses études secondaires à Casablanca, il obtient sa licence en droit de l'université de Bordeaux. Il a obtenu aussi le diplôme de l'Institut des Hautes Etudes de Rabat en histoire et geographie. Entre 1943-44 il était directeur du journal ** La Voix Nationale ** Il est un des signataires du manifeste pour l'indépendance du Maroc en 1944. Il a épousé la Princesse lalla Malika, fille de S.M. Mohammed V. 
Il a participé aux négociations franco-marocaines et maroco-espagnoles. Après l'indépendance, il a assumé les responsabilits suivantes : 
** Ministre d'Etat le 07 juin 1955. 
** Ministre des P.T.T. le 26 mai 1960 
** Ministre des P.T.T. le 26 février 1961 
** Ambassadeur du Maroc à Paris du 03 juin 1961 au 26 janvier 1964. 
** Ministre des Affaires Economiques et des Finances le 20 aout 1964. 
** Ministre du Développement l3 8 juin 1965. 
** Ministre des Affaires Etrangères le 24 fevrier 1966. 
** Ministre de la Défence Nationale du 11 mars 1967 au 06 juillet 1967. 
 
CHERKI SALAH [ Salé en 1923 - Rabat 2011 ] 
Grand maître du qanoun, il était le seul artiste marocain dont la diva Oum Kalthoum avait interprété une chanson de sa composition : ** Ya Rassoul Allah Khoude bi Yadi ** 
 
Ses œuvres sont multiples et variées, notamment ses compositions et ses partitions musicales mélodieuses, outre ses innovations dans le patrimoine musical andalou avec la création du trio Al Maoucelli où il marie qanoun, guitare et luth. Salah Cherki est également l'auteur de plusieurs écrits qui ont enrichi la bibliographie nationale dans le domaine où il s'est fait une notoriété. Le disparu compte ainsi nombre d'ouvrages consacrés à la musique, entre autres ** La musique marocaine : un patrimoine riche et diversifié **, ** Introduction à l'histoire de la musique marocaine ** et une autobiographie intitulée ** Joul Tara Almaani **. 
 
Salah Cherki avait écrit plusieurs livres sur la musique andalouse, le folklore marocain et sur l¿orchestre national de la Radio et Télévision marocaine, qui a fait la gloire de la chanson marocaine, outre des ouvrages dont certains ont été traduits en français et en anglais. 
Il avait, en outre, fait le tour du monde, en sillonnant les principales capitales européennes et certaines villes américaines, ainsi que la Chine, pays auquel il s'était rendu sept fois, l'Inde, le Brésil et plusieurs autres pays.  
Ce pionnier de la musique moderne marocaine avait réussi à présenter un diaporama, dont le charme réside dans la comparaison faite entre le qanoun et des instruments différents, mais qui présentent des similitudes, que l'artiste a pu découvrir à travers ses voyages culturels dans les cinq continents. 
 
 
CHORFI ABBASS [ ? - 1940 ] 
 
Poète, écrivain,juriste et homme d'Etat. Il a étudie à Fès et à Rabat. Président du Tribunal Pénal, Ministre des Habous et Vice Premier Ministre. Le journal Es-Saada a publié une partie de ses poésies  
 
CHOUKRI MOHAMED [ Béni Chiker 1935-  
Rabat 2003] 
 
Ecrivain . Élevé dans une famille pauvre, il s'enfuit à l'âge de onze ans et devient un enfant des rues, à Tanger, où il vit dans les quartiers les plus pauvres de la ville, côtoyant la misère, la violence, la prostitution et la drogue. À l'âge de vingt ans, il décide d'apprendre à lire et à écrire, avec succès puisqu'il deviendra instituteur. Dans les années 1960, dans le Tanger cosmopolite, il fera la rencontre de Paul Bowles, Jean Genet et Tennessee Williams. Il commence à être publié dès 1966 (dans ** Al-adab الاداب ** La littérature), mensuel de Beyrouth, la nouvelle Al-Unf ʿala al-shati, c'est-à-dire Violence sur la plage). Son succès international viendra avec la traduction en anglais par Paul Bowles de Al-khoubz Al-Hafi (Le Pain nu, For Bread alone, Peter Owen editions) en 1973. Le livre sera traduit en français par Tahar Ben Jelloun en 1980 (éditions Maspero), publié en arabe en 1982 et interdit au Maroc de 1983 à 2000. Ses principales œuvres seront la trilogie autobiographique commencée avec Le Pain nu, suivi de Zaman Al-Akhtaâ aw Al-Shouttar (Le Temps des erreurs ou la Sagesse de la rue, 1992) puis Visages. Il écrira aussi une série de nouvelles dans les années 1960-1970 (Majnoun Al-Ward, Le Fou des roses, 1980 ; Al-Khaima, La Tente, 1985), ainsi que des recueils de mémoires concernant ses rencontres avec les écrivains Paul Bowles, Jean Genet et Tennessee Williams (Jean Genet et Tennessee Williams à Tanger, 1992, Jean Genet à Tanger, 1993, Jean Genet, suite et fin, 1996, Paul Bowles, le reclus de Tanger, 1997). 
 
CHOUMICHA CHOUFAI [ Casablanca 1972 ] 
 
Célèbre par ses émissions culinaires " Ch-hiouate Choumicha " et " Ch-hiouate Bladi ", qui ont obtenu plusieurs trophées. Elle a publié des receuils de recettes en arabe et en français et en octobre 2005, elle a lancé le premier magazine culinaire marocain : " Parfums, Saveurs et Cuisine du Maroc. 
 
CHRAIBI DRISS [ El Jadida 1926 - Crest 2007 ] 
 
Grand romancier et écrivain d'expresion française. Après l'école coranique, il fréquente le Lycée Lyautey de Casablanca. Etudiant à Paris depuis 1945, il obtient le diplôme d'ingénieur en chimie en 1950. Il est journaliste et producteur de l'ORTF à Paris, puis enseignant , dans les année 70, à l'Université de Laval au Quebec ( Canada ) . C'est dans le domaine de la littérature qu'il devient un des plus brillants écrivains et romanciers. Avec l'âge, il s'est retiré sur l'île d'Yeu . Prix littéraires : Prix de l'Afrique Mediterranéenne en 1973. Prix de l'Amitié Franco-Arabe en 1981 . Prix Mondello. 
Il a publié plusieurs romans, dont voici la liste des plus célébres : 
 
LE PASSE SIMPLE 
DE TOUS LES HORIZONS 1958 
LA FOULE 1961 
SUCCESSION OUVERTE 1962 
UN AMI VIENDRA VOUS VOIR 1967 
LA CIVILISATION MA MERE 1972 
MORT AU CANADA 1975 
UNE ENQUETE AU PAYS 1981 
LA MERE DU PRINTEMPS 1982 
L'HOMME DU LIVRE 1984 
NAISSANCE A L'AUBE 1986 
L'INSPECTEUR ALI 1991 
UNE PLACE AU SOLEIL 1993 
L'INSPECTEUR ALI A TRINITY 
COLLEGE 1995 
L'INSPECTEUR ALI ET LA CIA 1996 
LU, VU, ENTENDU 1998 
LE MONDE A COTE 2001 
L'HOMME QUI VENAIT DU PASSE 2004 
 
CHRAIBI SAAD  
 
Cinéaste. Il adorait le cinéma depuis son jeune âge. Il a participé à la création d'un ciné-club à Casablanca " Al Azaim ", alors qu'il avait 20 ans et à la réalisation avec six autres cinéastes d'un premier film intitulé " Cendre du clos ". Saad Chraibi a pratiqué différentes disciplines cinématographiques : metteur en scène, producteur et scénariste. En 2005 il réalise le film " Demande d'emploi ". 
 
CHRAIBI SAID 
 
Virtuose en luth. Le syndicat libre des musiciens lui a attribué en 2002, le prix " Luth d'Or ". De nombreuses distinctions lui ont été attribuées dont le Meilleur Luthiste du Monde lors du Festival du Luth en Suède en 2000. 
 
 
 
 
 
 
 

(c) BENNACEUR GHANNAM - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 20.01.2012
- Déjà 5834 visites sur ce site!