ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
MAROC CELEBRITES 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo

L

LABIED MILOUD[ Douar Ouled Youssef 1939 - Rabat 2008 ] 
 
Artiste-Peintre. En 1945, il s'installe à Salé avec sa famille. Il fréquente l'atelier de Jacqueline Brodskis où il découvre ses talents. Il expose la première fois au Musée des Oudayas à Rabat en 1958. De la figuration à l'absraction, son style évolue en permanence. Il a exercé son art en professionnel, pendant un demi siècle. Le professeur Ahmed Lakhdar Ghazal s'est intéressé très tôt à la problématique de la langue arabe, dès ses études d'agrégation à La Sorbonne. La première question fût celle de l'imprimerie, inventée par Gutenberg (ou réinventée) en 1450. Cette invention des caractères métalliques mobiles pour l'impression typographique, a été transposée à l'arabe avec l'apport de siècles de modifications dues aux copistes, durant l'empire ottoman. La réforme de l'imprimerie qu'il a faite est basée sur le concept d'un caractère, une forme, un son. Le deuxième principe est de considérer les voyelles en arabe comme des caractères à part entière et non comme des signes diacritiques. En 1953, il fit don des brevets du système d’impression pour les machines à écrire, qu’il venait d’inventer, au Royaume du Maroc. A cette occasion, il présenta en 1959, la première machine à écrire au roi Mohammed V. Ensuite, il mena une campagne d’alphabétisation en créant la « la Ligue Marocaine pour l’Education de Base et de la Lutte contre l’Analphabétisme », qui eut, alors, un très grand succès. Après cela, il fut nommé Directeur de l’Institut de l’Arabisation, ce qui lui a permis, par la suite, de faire évoluer ses projets et à adapter des caractères arabes dans le satellite ARABSAT. Parmi ses ouvrages : 
 
** Introduction de la langue arabe en informatique (1987)  
** Le Système Lakhdar-Ghazal de composition arabe standard (1970)  
** Mohamed El Fassi (1967)  
** Pour apprendre la langue arabe : lecture,  
(1958)  
** Projet de restructuration (1976)  
 
LAENSER MOHAND .......[ Imouzzer-Marmoucha 1942 ] 
 
Homme d'Etat. Diplomé de l'Ecole National d'Administration, il sera attaché régional des P.T.T. à Agadir. Après plusieurs responsabilités au Ministère, il sera nommé secrétaire général de ce département. A partir du 05-11-1981, il sera Ministre des Postes et des Télécommunications et aussi le 30-11-1983 et le 11-04-1985. En 1994, il est élu Secrétaire Général du Mouvement Populaire. En 2002, il est nommé Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural.  
 
LAGHRARI REEM [ Seattle 1971 ] 
 
Après des études secondaires au lycée lyautey de Casablanca, elle a poursuivi ses études supérieures à l'Université Libre de Bruxelles. Pharmacienne à Rabat. Elle a publié un roman intitule LALLA TAM . 
 
 
 
LAHBABI MOHAMED AZIZ [ Fès le 25 décembre 1923 - Rabat le 23 août 1993 ] 
 
Philosophe, intellectuel, romancier et poète. Il a fait ses études à Fès puis rejoint la Sorbonne pour étudier la philosophie. Professeur à Fès, puis Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines à l'Université Mohammed V de Rabat. Ses ouvrages les plus célèbres sont : 
 
** Mina l'kaine ila l'chakhch [ De l'être à la personne ] -1962- édité en arabe au Caire. Traduit en Russe, en Chinois, en Anglais en Espagnol et en Allemand. 
** Moufakkirou l'Islam [ les penseurs de l'Islam ] 1946 
** Bouêce wa Diaê [ poésie ] 
** Chants d'espérance [ 1952 édit. le Puy } 
** De l'être à la personne [ essai de personnalisme réaliste ] édité en 1956. 
** Liberté où Libération ? 1956 
** Misères et Lumières 1958 [ prix littéraire du Maroc ]. 
** Du clos à l'Ouvert. 1961 [ Dar el Kitab, Casablanca ]. 
 
LAHLOU HICHAM  
Designer. Diplômé d'architecture d'intérieur et designer de l'Académie Charpentier de Paris en 1995. Dans son palmarès, de prestigieuges manifestations, comme celles de l'Institut du Monde Arabe à Paris, la Biennale Internationale du Design à Saint-Etienne, le Salon du Meuble de Paris, le Maroc Design, le Musée du Monde à Rotterdam. 
 
LAHLOU NABYL [ Né à Fès 1945 ] 
 
Réalisateur, producteur et scénariste . Diplômé de l'Université du Théâtre des Nations et de l'École Charles Dullin (section : art dramatique) en France, Nabyl Lahlou a déclenché sa carrière en tant que comédien et metteur en scène de théâtre en écrivant des pièces théâtrales. Puis, Nabyl Lahlou se dirige vers le cinéma en produisant plusieurs films comme : Brahim Yach (1981), Al Kanfoudi (1979), Komany (1986), Le gouverneur de l'île de Chakerbakerben (1980), L'âme qui brait (1984), La Nuit du crime, Les Années de l'exil (200), Tabite or not Tabite ....Notons que Nabyl Lahlou est marié avec une comédienne française appelée Sophie et le couple a des enfants. 
 
 
LAHLOU TAIEB [ Tanger 1919 - 1972 ] 
 
Artiste peintre. Sa première exposition a vu le jour en 1953. 
 
LAKHDAR BOUJEMAA [ Essaouira 1941 - 1989 ] 
 
Artiste peintre. 
 
LAKHDAR GHAZAL AHMED [ Fès 1917 - Rabat 2008 ] 
 
Né d'un père d'origine algérienne et d'une mère berbère, issue d'une grande famille de notables : les Ayachi. Membre de l'Académie du Royaume du Maroc et ancien directeur de l'Institut d'études et de recherches pour l'Arabisation. En 1939, dès le début de la Seconde Guerre mondiale, il fut mobilisé par l’armée française pour combattre auprès des Alliés. Après des études primaires à l'École des Fils de Notables et des études secondaires au Collège Moulay Idriss à Fès, il obtint le baccalauréat au Lycée Mixte de Fès en 1938, puis les certificats de Philologie et d'Études Pratiques en 1938, au Lycée Gouraud à Rabat. En congé illimité après la défaite de La France en 1940, il reprend ses études au Lycée Gouraud à Rabat et à l'Institut Des Hautes Études Marocaines et il obtient le certificat d'Arabe Classique. Dès la fin de la guerre, il a repris ses études à La Sorbonne à Paris, où il a obtenu le diplôme d’agrégation d'Arabe en 1950. Il est nommé à Alger en 1950, où il entame sa carrière de professeur ; et revient à Casablanca, au Maroc, en 1953. Le professeur Ahmed Lakhdar Ghazal s'est intéressé très tôt à la problématique de la langue arabe, dès ses études d'agrégation à La Sorbonne. La première question fût celle de l'imprimerie, inventée par Gutenberg (ou réinventée) en 1450. Cette invention des caractères métalliques mobiles pour l'impression typographique, a été transposée à l'arabe avec l'apport de siècles de modifications dues aux copistes, durant l'empire ottoman. La réforme de l'imprimerie qu'il a faite est basée sur le concept d'un caractère, une forme, un son. Le deuxième principe est de considérer les voyelles en arabe comme des caractères à part entière et non comme des signes diacritiques. En 1953, il fit don des brevets du système d’impression pour les machines à écrire, qu’il venait d’inventer, au Royaume du Maroc. A cette occasion, il présenta en 1959, la première machine à écrire au roi Mohammed V. Ensuite, il mena une campagne d’alphabétisation en créant la « la Ligue Marocaine pour l’Education de Base et de la Lutte contre l’Analphabétisme », qui eut, alors, un très grand succès. Après cela, il fut nommé Directeur de l’Institut de l’Arabisation, ce qui lui a permis, par la suite, de faire évoluer ses projets et à adapter des caractères arabes dans le satellite ARABSAT. Parmi ses ouvrages : 
 
** Introduction de la langue arabe en 
informatique (1987)  
** Le Système Lakhdar-Ghazal de composition 
arabe standard (1970)  
** Mohamed El Fassi (1967)  
** Pour apprendre la langue arabe (1958)  
** Projet de restructuration (1976)  
 
LALLA AMINA [ Née ] 
 
LALLA ASMAE [ Née à Rabat le 29 septembre 1965] 
 
Son Altesse Royale La Princesse Lalla Asmae est la deuxième fille et troisième enfant de Feu Sa Majesté Hassan II . S.A.R. est nommée présidente de la Fondation Lalla Asmâa des sourds-muets et de la société protectrice des animaux et de la nature. En outre, elle assiste dès son jeune âge aux côtés des Princes et Princesses plusieurs manifestations et cérémonies sociales, culturelles et sportives. Lalla Asmae est mariée avec Khalid Bouchentouf en 1986 avec qui elle a donné naissance à Moulay Yazid le 25 juillet 1988 et Lalla Nouhayla le 29 mai 1992. 
 
LALLA HASNAE [ Née le 19 novembre 1967]  
Princesse . S.A.R est la fille du feu Roi Hassan II. Elle préside la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement [ Créée en 2001 ] Elle a fait des campagnes " Plages Propres " un cas d'Ecole à dimensions internationales et ses efforts ont été récompensés par la distinction Ecolabel  
International " Pavion Bleu ". Elle a pris à son compte la réhabilitation et la restauration des espaces verts , des jardins historiques et de la richesse horticole du Royaume, tel que le Cyberparc Arsat Moulay Abdessalam de Marrakech, les jardins exotiques de Bouknadel, le Parc des villes jumelées de Mohammedia. Son leadership social et pédagogique est impressionnant. Parmi ses réalisations : Jeunes Reporters pour l'environnement, Programme Qualit'Air et l'éducation environnementale dans les établissements scolaires. Princesse de coeur, S.A.R préside l'Association S.O.S Village d'Enfant au Maroc. 
 
LALLA MERYEM [ Née à Rome le 26 août 1962 ] 
Lalla Meryem est la fille aînée du feu roi Hassan II du Maroc et de son épouse Lalla Latifa Hammou. Âgée de 18 ans, son altesse royale la princesse Lalla Meryem fut nommée par son père présidente des Oeuvres sociales des Forces Armées Royales, puis elle préside la Fondation Hassan II pour les oeuvres sociales des ex-soldats et des ex-combattants. Interéssée par les activités culturelles et sociales, son altesse royale la princesse Lalla Meryem devient présidente de l'association marocaine à l'appui de l'UNICEF, elle siège la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger et elle dirige l'Observatoire National Marocain des Droits des enfants. Au niveau international, elle est désignée Ambassadrice de bonne volonté pour son occupation des projets de l'UNESCO pour les femmes et les enfants. Il est à mentionner que Lalla Meryem était mariée Fouad Filali, le fils de l'ancien ministre des Affaires étrangères, Abdellatif Filali avec qui elle a fait naissance à Lalla Soukaïna en 1986 et Moulay Idriss en 1988. Mais ils se sont divorcés en 1999. 
 
LALLA SALMA [ Fès le 10 mai 1978 
 
De son nom complet Salma Bennani son Altesse royale La Princesse Lalla Salma est l'épouse de sa majésté le roi Mohammed VI. 
En décrochant son baccalauréat, filière sciences mathématiques en 1995, Lalla Salma poursuit ses classes préparatoires au lycée Moulay-Youssef, puis elle s'inscrit à l'École Nationale Supérieure d'Informatique et d'Analyse des Systèmes (ENSIAS) en obtenant son diplôme d'Ingénieur d'État en Génie Informatique en 2000. 
Lalla Salma est considérée comme la première épouse d'un roi marocain alaouite à être 
manifestement présenté au peuple et aux mass-médias et à avoir le titre royal (Lalla). 
Elle mène des projets socials et humanitaires notamment, elle gouverne l'association Lalla Salma de lutte contre le cancer et elle est également Ambassadrice de Bonne Volonté pour l'Organisation Mondiale de la Santé. 
Lalla Salma a fait naître le prince héritier Moulay Hassan en mai 2003, et la princesse Lalla Khadija en février 2007. 
 
LAMRANI JAMILA  
Artiste Installatrice . Née en 1972. Elle commence sa formation à l'Institut des Beaux Arts de Tétouan, se specialise dans le design et choisit les techniques de l'installation. Elle obtient son diplôme en 1998, participe au Biennale de Dak'Art au Sénégal en 2002, expose à Anvers en 2003, à Marrakech en 2004. La même année elle expose à la Galerie de la Cité des Arts à Paris où elle a résidé pendant six mois. En 2004 aussi, elle expose ses installations à la " Villa des Arts " à Casablanca et à l'Institut français sous l'intitulation " Jamila Lamrani 1410 ". 
 
LAMRANI MOHAMED KARIM [ Fès le 1er mai 1919 ] 
Homme d'Etat et homme d'affaires. Il a commencé en 1941 sa vie profressionnelle en exerçant ses activités dans les domaines commercial, agricole, industriel et bancaire. Designé le 16 octobre 1957 chargé de mission auprès de l'Office Chérifien des Phosphates, il sera nommé successivement Directeur Général par intérim le 1er mars 1958 et Direcreur Général le 1er juillet 1959. En juillet 1960, il reprend ses activités dans le secteur privé. En 1966, il participe à la fondation de la Société Nationale d'Investissement { S.N.I. ) dont il assurera les fonctions de président fondateur du 31 décembre 1966 au 3 mai 1971. Le 17 mai 1967, il sera nommé à nouveau Directeur Général de l'Office Chérifien des Phosphates. En 1967, il est nommé membre du Conseil Economique auprès du Souverain. En 1971, il est nommé, le 23 avril, Ministre des Finances, puis le 6 aout, Premier Ministre, fonction qu'il assumera jusqu'au 20 novembre 1972. Le 19 novembre 1983, il sera Premier Ministre jusqu'au 30 septembre 1986. Parallélement à ces charges ministèrielles, il a continué à diriger le groupe Office Chérifien des Phosphates jusqu'au 31 juillet 1990, date à laquelle il a été libéré de ses fonctions à l'O.C.P. et nommé Conseiller du Roi. Le 11 aout 1992, il sera rappelé pour assumer les fonctions de Premier Ministre. 
 
LAMRANI Wafaâ [ Ksar El Kébir 1960 ] 
Poétesse . 
En 1982, elle a reçu son diplôme en littérature arabe par le Collège de la littérature et l'Homme à Rabat. Elle fait des conférences à Mohammedia et vit à Casablanca. Elle est Vice-présidente de la Maison de la Poésie au Maroc. Elle a publié trois recueils, et lis son travail dans de nombreux festivals de poésiearabe et européen. 
 
LAMSARI L'ARBI MOHAMED [ Tétouan 1939 ] 
Ecrivain, journaliste et Homme d'Etat. A poursuivi ses études à Tétouan, Tanger et Grenade. Producteur en 1958 à la radio marocaine . En 1959 il décroche un diplôme de l'Institut de Formation Radiophonique du Caire. Jusqu'à 1964, il est secrétaire au service de la production à R.T.M. Rédacteur ensuite au journal du parti Istiqlal: " Al Alam " où il devient Rédacteur en chef en 1982. En 1965, il est élu membre du Conseil National du parti Istiqlal, puis membre du Comité central, pour devenir en 1978, membre du Comité exécutif. en 1964, 1969, 1972, il est élu Président de l'Union des Ecrivains du Maroc. Deputé en 1984 et Ambassadeur du Maroc au Brésil en 1991. Le 14 mars 1998, il est nommé Ministre des Communications. 
 
LANSER MOHAND [ Imouzzer-Marmoucha 1942 ] 
Politicien et homme d'Etat. Il a commencé ses études à Imouzzer-Marmoucha ( région de Boulmane ) puis à Sefrou et ensuite à l'Ecole des Postes et Télécommunications de Rabat. Il était, en 1975, foctionnaire des P.T.T. à Tanger, puis à Rabat où il forma sa personnalité politique au sein du parti ** Mouvement Populaire **. Chef de division au ministère des P.T.T. puis Directeur des services postaux, il devient en 1981, Secrétaire général . Il fut nommé Ministre des PT.T.et des Télécommunications , ce qui lui a donné un plus grand poids dans le parti. En 1989, il fut élu secrétaire général du parti, ce qui a conduit à la cission, lorsque Mehjoubi Aherdane en 1991 fonde le parti ** Mouvement National Populaire ** Le 7 novembre 2002, il fut nommé Ministre de l'Agriculture. 
 
LAROUI ABDELLAH 
Historien etromancier. 
Il publia en 2005 ** Ecritures matinales ** et ** Le Maroc de Hassan II ** 
 
LAROUI FOUAD [ Oujda 1958 ] Ingénieur et romancier. Il a publié en 1996 son premier roman : " Les dents du topographe " et en 1999 un deuxième roman : " Mefiez vous des parachutistes ". 
 
LAYID Moha [ Tinejdad 1945 ] 
militaire et écrivain 
Il est l'auteur du roman Le Sacrifice des vaches noires, adapté au cinéma sous le nom de Soif par le réalisateur Saâd Chraïbi. Il était officier de la Garde royale marocaine puis officier supérieur de la Gendarmerie royale. Avant son passage à l'Académie royale militaire, il fut instituteur à l'âge de 18 ans. Parallèlement à sa carrière militaire, il poursuivit des études de droit à l'Université Mohammed V de Rabat. Il est détenteur d'un DESS en droit (spécialisé dans la défense) de l'Université Paris II Assas. Il est aussi diplômé de l'École de Commissariat de l'Armée de Terre (France). 
 
LEBDEK YOUSSEF [ Khouribga 1953 ]. 
Artiste peintre. 
 
LEMNOUNI ABDELHAK [ Meknès 1919 - Rabat 1999 ] 
 
Grand chercheur, historien et bibliophile. 
A terminé ses études à l'Université Karaouiyine de Fès et s'est imprégné par la méthode de recherche en Histoire du célèbre historien Benzaidane. L'Emnouni était un des premiers jeunes marocains à écrire des articles sur la Culture marocaine comme : " La première Ecole instituée au Maroc " en 1936 - " Histoire du drapeau marocain " en 1947 . Il a publié plus de 200 articles et études . Parmis ses ouvrages pubiés en arabe on trouve : 
 
*** les sciences, les lettres et les arts à 
l'époque des Almohades. [ Tétouan 1950 ]. 
*** Les aspects de la renaissance du Maroc 
moderne [ Tome 1 en 1973 - Tome 2 et 3 
en 1985 ] 
*** Les sources arabes de l'Histoire du 
Maroc. 
*** Documents et textes sur Abou l'Hassane 
Ali Ben Menoun [1976]. 
*** Sur la civilisation marocaine à l'époque 
mérinide [1980] 
*** Histoire de la papeterie au Maroc. 
Ce grand bibliophile s'intéressait au manuscrits et disposait d'une des plus riches bibliothèques privées au Maroc . Il était considéré par les milieux scientifiques internationaux comme spécialistes des manuscrits marocains. 
 
LOUARDIGHI AHMED [ Salé 1928 - 1974 ] 
 
Artiste peintre autodidacte. Il était jardinier depuis l'âge de 10 ans . Lorsque il a commencé à peindre , imprégné par la nature et fleurs multicolore des jardins , il offrait à ses amis ses peintures sur papier . Encouragé par l'artiste peintre Miloud , qui était aussi jardinier au début , et par l'architecte Benmbarek à Rabat , il commence à préparer sa première exposition qui date de 1960 . Le nombre de ses oeuvres d'art est estimé à 1000 tableaux . A son actif également 41 expositions dont 12 à l'étranger . Conteur et mélomane , il pégnait en écoutant Beethoven . 
 
LOURHRAZ ABDELAZIZ  
Artiste peintre plasticien . Il a eu des prix nationaux et internationaux et a participé dans plusieurs expositions au Maroc et à l'étranger . 
 
LOTFI Omar [Casablanca le 8 novembre 1983 ] 
Acteur. Omar Lotfi est né dans le quartier casablancais de Derb sultane, où il a passé toute son enfance. Quand il n’était pas à l’école, le petit Omar meublait son temps libre avec le théâtre. Après 10 semaines de tournage et deux ans de post-production, le résultat est fin prêt. La famille de Omar Lotfi, ses amis et tout le Maroc assistent alors à la naissance d’un acteur prometteur. Auréolé du Prix du meilleur acteur au Festival national du film de Tanger et au Festival de Dubaï, Omar a enfin la reconnaissance dont il avait besoin. 
 
PRIX 
 
** Prix du meilleur acteur (1er rôle) au 12e 
festival de Tanger, en janvier 2011, 
pour "Libres d’aimer" de Abdelhay Laraki.  
** Prix du meilleur acteur (1er rôle) au 12e 
festival de Khouribga, en juillet 2009, 
pour Tu te souviens de Adil de Mohamed 
ZINDDAINE  
** Prix du meilleur acteur (1er rôle) au 10e  
festival de Tanger, en décembre 2008, pour 
Casanegra de Noureddine LAKHMARI  
** Prix du meilleur acteur (1er rôle) au 5e 
Festival international du film de Dubaï 
Muhr Arabic Feature 5th Dubai 
International Film Festival ), en décembre 
2008, pour le film Casanegra de Nour Eddine 
Lakhmari. 
 
LONGS METRAGES 
 
** « la source des femmes » de Radu 
MIHAILEANU - MARAKECH - avril 2010  
** « L'Amante du Rif » de Narjiss Nejjar - 
Chefchaoun - Septembre , Octobre 2010  
** « Morceau de choix » de Abdellahai LARAKI- 
Casablanca- Mars , Avril 2010  
** « L’Enfant cheikh » de Hamid BENANI-  
Erfoud- Janvier, Février 2010  
** « Mirage » de Talal SELHAMI – Ouarzazate- 
Novembre 2009  
** « Les Mécréants » de Mohcine BESRI- Azrou – 
Juillet 2009  
** « Djinns » de Hugues MARTIN – Arefoud- 
Fevrier Mars 2009 film international  
** « Tu te souviens de Adil » de Mohamed 
ZINDDAINE - Maroc, Italie- Février 2008  
** « Casanegra » de Noureddine LAKHMARI – 
Casablanca Maroc- Mars Mai 2008  
** « Summer 1953 » de Shirin NESHAT- 
Casablanca – Avril 2008 film international. 
 
FILMS COURTS 
 
** « 37 Kilomètre Celsius » de Othman NACIRI – 
Ourzazate – Mai 2009  
** « Match nul » avec les étudiants de l’ESAV 
Marrakech –Mars2008  
** « Camera Recharge » de Zakaria BADREDINE - 
2008  
** « Vit rêve crêve » de Yanis AYOUCH- 2008  
** « Lkrou » de Amine OULMAKI -2007 
 
SERIES TV et TELEFILMS : 
 
** « Zorroh » Série télévisée de Mohamed 
Achaouar – Casablanca – Juillet 2009  
** « 3assas » Série télévisée d’Ahmed ACTARUS - 
Casablanca – Juin 2009  
** « Les Casablancaises » Téléfilm de Narjiss 
NEJJAR- Casablanca- Avril 2009.  
** « Alkadia » Série télévisée de Noureddine 
LAKHMARI – Casablanca- Juin 2008  
** « Abdeharahman EL majdoub » de Farida  
BOURKIA - Marrakech. Essaouira- Juin 2008  
 
 
 
 
 

(c) BENNACEUR GHANNAM - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 22.05.2014
- Déjà 5518 visites sur ce site!